4 semaines !

J'ai mis 4 semaines pour refaire ma cuisine,
moi et ce bon vieil orgeuil du "j'y arriverais toute seule".

Enfin presque toute seule :
mon frangin Eric m'a quand aidé pour un truc électrique,
sa copine Vivie m'a dégondé les portes de mes placards,
et La Suzy m'a lessivé mon carrelage mural,
tué les fourmis qui ont décidé d'envahir ma cuisine pendant les travaux,
les garces,
et changé mon tuyau de gaz.

Avant, c'était jaune et bleu.
Et ça faisait presque 10 ans.
Et pas les moyens de m'offrir une belle cuisine toute neuve.
Et j'en avais marre.

Alors, impulsivement,
j'ai pris mon courage à 2 mains,
tout déménagé,
nettoyé,
rebouché,
repeint.
Toute seule.

Mais comme j'ai une toute petite maison,
il a fallu le faire en plusieur temps.
Un côté après l'autre.
Pousser et repousser les meubles.
Tout bien nettoyer à chaque fois pour pas en foutre partout.

Vous voulez voir le chantier ?

Même pas honte de montrer.

Attention, âmes sensibles s'abstenir !

IMGP0047

IMGP0048

IMGP0049

IMGP0040

IMGP0073

IMGP0083

4 semaines là dedans !

Z'imaginez ?

Et ce samedi, avec le printemps : enfin la fin du chantier !

IMGP0087

IMGP0088

IMGP0095

IMGP0089

ET comme le frigo, le placard sous évier, et le lave-vaiselle
étaient pas terribles et fatigués,
je les ai customisé.

IMGP0090

IMGP0091

IMGP0092

Je dois aussi refaire la salle de bain,
mais là,
je vais peut-être attendre un peu...
Réfléchir posément
et surtout attendre que ma tendinite "pinceau-marteau" se calme.

Je remercie ma Suzy de mère
de m'avoir gentillement et spontanément hébergée à sa table
tous les soirs et week-end,
de m'avoir fait mes "gamelles" du midi
pendant ses 4 semaines intensives.

Elle d'ailleurs été mon invitée ce dimanche.

Trop contente d'avoir repris les commandes
dans ma belle cuisine toute rafraichie,
j'ai pris un pied fou à faire mon marché
et surtout à cuisiner,
vous pouvez vous en douter !

Les Zazaneries reprennent donc le cours normal.

Tant mieux, ça me manquais.
Vraiment.