Et oui...
Encore en congés.

Ou plus exactement en
"Epuration de jours à récuperer".

Mon changement professionnel
ainsi que le temps qui courre beaucoup plus vite que moi
m'oblige à prendre mes reliquats de jours dûs.

Chez nous,
à la fonction publique de la Santé,
on doit prendre nos congés et autres
du 1er janvier au 31 décembre de la même année.

"Pour raison de service",
avant,
on pouvais dépasser un p'tit peu la date de péremption.
Ca arrangeais pas mal de monde,
les employés comme les responsables,
faut bien l'avouer.

Mais,
l'arrivée d'un nouveau directeur,
et une lettre à très large diffusion,
nous oblige à respecter cet ancien dispositif.

Et là, si je ne veut pas perdre les jours qu'on me doit,
j'épure des vieux machins de 2006,
qui, soit dit en passant, auraient dû étre pris en 2006,
que je mixe avec des congés 2007,
faute de pouvoir les prendre plus tard.

C'est pas que cela m'ennui d'être en congés,
nonononononon, faut pas exagérer,
mais,
j'arrive à peine dans mon nouveau service,
je suis en plein apprentissage de mon nouveau métier
qui me plait énormément,
je suis en plein essort qu'il faut déjà freiner,
vous voyez ce que je veut dire.

Alors du coup,
j'en profite quand même :
j'ai repris mon marteau,
ma visseuse et mon pinceau.

J'ai attaqué mon salon
avec l'aide de mon frère
et ma mère.

Isolation du mur coté jardin,
peinture
et
pose de parquet mosaique en chêne
sont au menu de ces congés de choix "forcés"
que j'aurais préféré prendre plus tard
pour un autre voyage par exemple.

Après,
j'arrête pour quelques temps les travaux,
et puis les fêtes arrivent,
et j'ai envie de retrouver une maison digne de ce nom :
j'en ai un peu marre de vivre dans un chantier.

Afficher les informations sur l'image

Bon Mercredi à Tous
!!!!!